Retour #3 : Komsomoslk-na-Amur

Famille, Voyages

Le lendemain, après une bonne nuit bien reposante pour nous, moins pour les enfants qui ont dormi à trois dans le grand lit, nous partons à la découverte de Komsomolsk. Les avenues sont larges, les bâtiments pastels et un peu délabrés. Pourtant les bords du fleuve Amour, par un beau soleil, doivent avoir beaucoup de charme.

IMGP7336

Nous traînons un peu à l’hotel, le petit déjeuner ne devant être servi qu’à 11h, et les enfants sont ravis de jouer avec des chatons : Komsomoslk est élue étape favorite!

Après un super petit déjeuner, nous partons à la découverte de cette ville qui semble immense, avec de larges avenues, des bâtiments variés, certains dans un style rappelant l’Europe de l’Est, avec des façades travaillées et des couleurs pastels, et d’autres de l’époque soviétique, hauts et sobres. Les tramways sont brinquebalants et semblent avoir fait leur temps. Nous prenons un bus pour le centre et commençons par visiter le Musée de l’Histoire de la Ville. Des dames nous accueillent et nous guident dans les salles les unes après les autres, dans un ordre bien précis. Dans chaque salle, nous sommes surveillés comme le lait sur le feu.

On découvre dans une première salle les cadeaux qu’à reçu la ville, et notamment la combinaison d’un cosmonaute. Dans une autre salle viennent la faune et la flore de la région avec des dioramas fait d’animaux empaillés. La dame de la salle est très fière de nous montrer son coin interactif : une balance permettant de se peser en lièvre polaire, en ours, en grenouille ou en hibou. Dans cette salle, des maisons des premiers pionniers et des tribus locales ont été reconstituées, avec une grande peinture montrant l’arrivée des premiers russes, un peu à la manière des aventuriers de l’Ouest américain. Ensuite, une autre salle met en valeur tous les accomplissements industriels et économiques de la ville avec un résumé de l’histoire russe de 1945 à 1990 en 2 minutes 30. Une dernière salle met l’accent sur l’artisanat local, et notamment les broderies des tribus locales.

C’est assez sympa, mais quand nous sortons, il pleut et il fait très froid. Nous marchons quand même jusqu’au fleuve Amour, en traversant un immense parc dont l’aire de jeux fait le bonheur des enfants.

IMGP7325

On passe aussi devant ce qui doit être l’université devant une place impressionnante.

IMGP7331

Le fleuve Amour a une largeur telle qu’on croirait un lac, on jette également un coup d’œil à une statue faisant honneur aux travailleurs, mais le froid et la pluie ont raison de nous et nous filons en tramway voir une jolie petite église avant de rejoindre la gare pour prendre notre train.

Le temps de se ravitailler en nouilles chinoises, et nous sommes prêts pour notre second tronçon : Komsomoslk – Tynda.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s