Corée du Sud #1 : Busan

Famille, Voyages

Busan est une ville au sud de la Corée de 3,2 millions d’habitants : elle est extrêmement étendue et du coup aller d’un quartier à un autre demande du temps! Et tout est vraiment différent du Japon : le retour de la saleté, des SDF, des bousculades, sur les trottoirs et dans le métro… Le tout dans une ambiance de néons et de led un peu partout!

DSC_0707

Mais ce qui frappe le plus, c’est la proximité de la nature. Et pas comme le bois de Boulogne ou Vincennes à Paris, non, la vraie nature, dans laquelle on ne croise personne, qui nécessite de bonnes chaussures pour ne pas tomber. De nombreux chemins sont bien aménagés, ceci dit, et clairement la randonnée est le sport national : je n’ai jamais vu une telle concentration de magasins Millet ou North Face à une telle échelle et chaque mall a son étage consacré aux sports de plein air!

DSC_0694

Pour notre premier jour, il fait encore très chaud, on va au musée de la Mer (après un détour au Shell Museum, grosse déception des enfants : non, ce n’est pas un musée sur les coquillages, mais sur les utilisations de coquillages par les hommes préhistoriques et les traces qu’on en a retrouvé dans la région…). Le musée de la Mer est immense, avec une architecture en forme de bateau et retrace le rôle de la mer dans l’histoire coréenne. Une exposition temporaire sur les dragons asiatiques nous a tous enthousiasmés, avec des détails sur les différences avec les dragons européens, sur les différents rôles des couleurs, etc… avec des exemples magnifiques de peintures et de sculptures.

Le musée de la Mer lui même retrace l’histoire des invasions japonaises de 1592, le rôle de l’industrie de la mer dans l’économie de la ville et du pays, et l’histoire de la marine militaire. Même s’il y a peu d’anglais, c’est bien fait, avec des maquettes et des petits films explicatifs. Un bon moment!

Ensuite, on tente d’aller explorer le Taejongdae Park, mais les enfants sont vraiment fatigués, et comme en plus on tombe sur une petite plage de galet, ça finit en baignade!

Le lendemain on fait une « journée molle », comme on les a appelées, avec aquarium, puis Musée d’Art de Busan et un petit tour dans Centum City, le quartier ultra moderne de Busan. L’aquarium est très surprenant, visiblement les Coréens y vont autant pour voir les poissons que pour se prendre en photo avec des blousons imitant les raies, ou dans des cœurs avec des bulles…. Les poissons semblent à peine mieux traiter qu’à Kyoto, et d’un commun accord, nous ne retournerons plus voir des aquariums en Corée.

Le Musée d’Art de Busan faisait une rétrospective sur un de leurs artistes locaux et c’était impressionnant de voir ces grands espaces quasi vide accueillir ces relativement petites toiles…

La partie consacrée aux enfants était en revanche plutôt sympa, ludique et gaie! Malheureusement, nous sommes sortis trop tard pour voir le Lee Ufan Space, nous aurions bien aimé comparer avec ce que nous avions vu à Naoshima.

Et puis un petit tour dans Centum City, pour admirer, entre autres, le BIFF, par l’architecte qui a fait le Musée des Confluences de Lyon, Wolf D. Mais aussi tous les grands immeubles : les Trump Tower, et le plus grand « department store in the World » avec certificat du Guiness Record à l’appui…

Après notre excursion à Haein-Sa, nous avons refait une journée molle, avec visite du temple de Beomeo-sa, au nord de Busan, perdu à nouveau dans la montagne avec des vues superbes sur la ville. Nous avons voulu explorer un peu les environs, monter jusqu’à un ermitage et redescendre par un autre chemin, et celui ci était bien raide!

Ensuite long trajet de métro (quasiment toute la ligne 1) pour aller à la plage. Comme nous avons fait notre pause goûter dans le métro, des personnes se sont arrêtées pour nous demander si nous étions tous une famille, vraiment tous ensemble? C’est vrai qu’on ne voit pas beaucoup de famille de plus de un enfant, en Corée…

DSC_0824

Finalement, arrivés à la plage, nous ne nous baignerons pas : l’eau est trop sale pour notre ainée, notre fils déteste le sable qui s’infiltre partout, et ici il est particulièrement fin, et notre dernière s’écorche les pieds sur un rocher aussitôt rentrée dans l’eau… On finit pas très loin, dans l’herbe, sous les pins, à dessiner, écrire et peindre… On est bien. L’ambiance est particulière ici, très familiale, avec des concerts à droite et à gauche, des parties de baskets, des jeux dans des jets d’eaux. Les gens sont allongés un peu partout, détendus. On est dans l’herbe, sous les pins et on voit une immense rangée d’immeubles dépassée au loin.

Dernier jour à Busan, on fait vite un tour au cimetière des Nations Unies, sous le retour de la chaleur, hélas… et ensuite notre virée shopping tourne court : pas de librairie dans le grand mall, donc on mange vite et on file à la plage!

Demain, c’est le départ pour Andong : notre trajet a été complètement chamboulé par le refus des fermes coréennes de nous accueillir pour wwoofer… mais on ne désespère pas!

Un dernier petit déjeuner dans notre auberge de jeunesse qu’on n’est pas fâché de quitter !

DSC_0880

 

3 réflexions sur “Corée du Sud #1 : Busan

    1. Bah, tu devrais voir aussi le trou pourri qu’était notre auberge de de jeunesse et la chaleur qui est revenue (un petit 36 encore hier) : du coup on est obligé de faire des balades en forêt ou traîner dans des musées… Mais on marche moins pendant les journées molles, et on prend plus les transports en commun (climatisés).

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s