Voyage Asie #7 : Les visas russes, tout un poème!

Famille, Voyages

Pour pouvoir rentrer en train, il nous faut passer par la Russie, et donc avoir des visas.

Première option, faire Vladivostock-Moscou d’une traite, en 7 jours non stop de train. Une seconde option, découvrir la ligne BAM (Baïkal Amour Magistrale), qui passe au nord du lac Baïkal, et explorer par la même occasion les villes qu’elles traversent.

Dans la première option, nous serions restés environ 10 jours en Russie, dans la seconde option, nous traversons le pays en 15 jours.

Nous avons choisi la seconde option. Et aussitôt, nous passons dans la catégorie des demandeurs de visas pour un séjour de plus de 13 jours. Et pour demander les visas, ça n’a pas été simple.

airplane blur close up desk

Photo by Porapak Apichodilok on Pexels.com

1ère étape : déposer les demandes de visas

Il faut imaginer une petite salle bondée, avec 7 dames derrières des guichets dont la vitre s’arrête à 30 cm du bureau, ce qui oblige le demandeur à se ratatiner devant elles pour entendre les instructions que le brouhaha de la salle, même très retenu, couvre de toutes façons. Pourtant, personne n’est enclin à les faire répéter 20 fois leurs consignes…

jour 1 :

2 heures d’attente avant de passer au guichet (si tu as une minute (montre en main, pas d’exagération du tout, c’est arrivé à deux dames devant moi) de retard, le RDV est annulé, tu fais la queue comme tout le monde : je n’avais pas de RDV, j’ai attendu).

5 minutes d’entretien pour apprendre que ma photo est trop vieille, nous n’avons pas de programme de voyage (juste  la liste des hôtels avec les nuits que nous passons dans les villes que nous traversons) et les dates des assurances et vouchers ne correspondent pas à un jour près (jour où nous ne serons pas encore arrivés en Russie, mais bon…)

jour 2 :

J’ai un ticket « file rapide », je n’attends qu’un heure et demi : notre programme n’est pas assez détaillé, nous n’avons pas de billets de train ou de bateau prouvant que nous organisons vraiment ce voyage, et il faut une lettre expliquant que nous avons fait le choix d’organiser le voyage par nous même. Je demande ce qui se passe si nous choisissons une fois sur place de modifier notre trajet ou nos visites : un regard paniqué me répond, et d’une voix sèche, on me fait savoir qu’il faut en parler au responsable…

C’est fini en 5 minutes également.

jour 3:

On présente un programme très détaillé, avec les numéros des trains, les horaires de départ et d’arrivée de chaque ville, les nuits une par une précisées. Mais je n’ai pas précisé les monuments que nous visiterons à Moscou… Heureusement, la dame est magnanime, et me dit que comme « on voit que vous avez déjà fait beaucoup d’efforts », accepte enfin mon dossier!! Tout en précisant que je serai convoquée au consulat pour le compléter…

2nde étape : récupérer les passeports

Et finalement nous avons notre visa trois jours avant la date annoncée, sans être repassé par la case Consulat, sans même montrer nos papiers d’identité pour retirer les passeports. J’avais pourtant tout pris : livret de famille, lettre de Giancarlo me donnant procuration, pièces d’identité de tous les membres de la famille, tout! J’étais presque déçue…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s